4 plantes exotiques à faible entretien que vous devriez cultiver (qui ne sont pas une succulente)



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Au-delà des plantes succulentes

Je l'admets: je suis un propriétaire d'usine négligent. Ou du moins, je ne correspond pas au stéréotype d'un horticulteur d'intérieur dévoué.

Entre mes études supérieures, la gestion d'une petite entreprise technologique et le travail avec une organisation à but non lucratif que j'ai aidé à fonder, le temps que j'ai à m'occuper des plantes s'arrondit à zéro. J'aime aussi maintenir un semblant de vie sociale, qui prend mon temps dans le rouge.

Dans cet esprit, il semble peu probable que je puisse entretenir une famille de plantes exotiques, en particulier étant donné le nuage de battage médiatique qui entoure la plupart d'entre elles. Prenons l'exemple des orchidées. Si je dis les mots «Orchid Enthusiast», cela appelle très probablement des serres, des compte-gouttes, des brumisateurs et un niveau d'obsession malsaine rarement vu en dehors des vrais films policiers.

La vérité, cependant, est que certaines zones de ma maison sont plus une forêt tropicale qu'une maison. En fait, je suis devenu une «île des jouets ratés» pour les plantes orphelines, les orchidées et les plantes aériennes dont les propriétaires se sont convaincus qu'ils n'ont tout simplement pas le temps de les garder heureux et en bonne santé.

Pour être franc, ils ont tort. Ils ont avalé le battage médiatique.

Et en conséquence, leur jardin intérieur est aussi fade et sec que les cactus et les plantes succulentes qui infestent chaque rebord de fenêtre et chaque coin de leur maison. J'ai décidé qu'il devait y avoir une sorte de groupe de lobbying Big Cactus dont le seul but est de rendre les gens si peu sûrs de leurs compétences en jardinage qu'ils croient que c'est tout ce qu'ils peuvent cultiver.

Ne vous méprenez pas, j'ai ma juste part de Pokeys et de Squishys, mais l'esthétique de toute une maison de cactus et de plantes succulentes est à peu près aussi invitante pour moi qu'un désert.

L'alternative? Une maison de fleurs exotiques et colorées, de senteurs et de feuillages (et de fruits tropicaux pour démarrer!). Et la réalité est qu'ils sont encore plus faciles que les cactus. En fait, ils comme être négligé. Je pense que la grande majorité des décès de plantes sont le résultat d'une agitation excessive, alors que tout ce qu'ils veulent, c'est un ensemble décent de conditions et un peu de paix.

Si votre collection de plantes d'intérieur a un excès de stonecrops et d'épines, il est temps de jeter un autre regard sur quatre exotiques très simples pour animer les choses. Ils sont aussi compliqués que vous les fabriquez, et si un père d'usine grossièrement négligent comme moi peut les faire prospérer, vous le pouvez aussi.

4 plantes d'intérieur exotiques faciles à cultiver (qui ne sont pas des plantes succulentes)

  1. Orchidées
  2. Plantes carnivores
  3. Agrumes nains
  4. Plantes aériennes (Tillandsias)

1. Orchidées

Nous allons commencer par les principaux contrevenants.

Le stéréotype de la culture d'orchidées trop complexe est le résultat du passé, dans lequel un contrôle minutieux des facteurs environnementaux exigeants était le seul moyen de les faire germer et se développer. À ce stade, de nouvelles techniques de culture ont rendu la multiplication des orchidées un jeu d'enfant (d'où leur prévalence relativement bon marché dans la section des fleurs de chaque épicerie et fleuriste du pays).

Et il s'avère que les garder comme plantes d'intérieur est un jeu d'enfant, tant que vous n'êtes pas obsédé par les faire fleurir jusqu'à ce qu'elles meurent. La plupart des variétés disponibles dans le commerce sont des épiphytes tropicales (plantes adaptées pour pousser à la surface d'autres plantes sans aucun sol). En ce qui concerne leur entretien dans votre maison, cela se traduit par plusieurs choses cruciales à garder à l'esprit:

  1. Ils sont adaptés pour être arrosés en rafales (par exemple, les tempêtes de pluie, alors pensez à combien de temps la pluie s'écoulant du tronc d'un arbre durera), puis comptez sur ce qu'ils peuvent tirer de l'air entre les deux.
  2. Ils sont presque tous adaptés pour pousser dans l'intérieur ombragé de la forêt, ce qui signifie une lumière tachetée / intermittente et une humidité élevée.
  3. Beaucoup sont amenés à fleurir par des conditions qui leur font penser qu'ils sont sur le point de mourir.

Ensemble, vous ne pourriez pas demander une plante plus facile à maintenir en vie. La chose à retenir est que les orchidées vouloir sécher. Ils ne vouloir être agité. Et si vous avez failli les tuer, ils vous "puniront" souvent en épanouissementet envoyez une gerbe de fleurs magnifiques qui dureront des mois.

Après tout, ils sont adaptés pour grandir avec pratiquement rien. Leurs épaisses «racines aériennes» servent principalement à les ancrer à une branche et à évacuer l'humidité de l'air. Les mettre dans un pot est surtout une simple commodité; ils sont généralement juste remplis d'écorce ou de mousse de tourbe pour absorber l'eau.

Donc, pour rendre une orchidée heureuse, traitez-la comme si elle pouvait résister à un déluge tropical, passer des mois sans pluie et endurer toute une vie en s'accrochant au côté d'un arbre pour sa chère vie. Parce que, eh bien, ils le peuvent.

La chose à retenir est que les orchidées veulent se dessécher. Ils ne veulent pas être dérangés. Et si vous avez failli les tuer, ils vous «puniront» souvent en fleurissant et vous enverront une gerbe de fleurs magnifiques qui dureront des mois.

Entretien des orchidées à faible entretien

À moins que vous n'approfondissiez leur culture, la plupart des orchidées que vous voyez autour sont Phalaenopsis orchidées, ou orchidées "papillon / papillon". Il y a une bonne raison à cela, car ils fleurissent de manière prolifique et pendant des mois à la fois, prospèrent dans les conditions générales d'une maison moyenne et sont maintenant faciles à propager.

Indépendamment des espèces, parcourons les milliers de livres, d'articles et de conseils sur les orchidées, et révélons comment vous cultivez ces plantes exotiques mythiques et «compliquées»:

  1. Remplissez un plat ou un plateau d'environ 1 "de profondeur avec du gravier.
  2. Placez l'orchidée sur le gravier et placez le plat quelque part près d'une fenêtre qui ne fait pas face au sud (si vous êtes dans l'hémisphère nord).
  3. Versez une tasse d'eau dessus une fois par semaine, voire toutes les deux semaines, et laissez-la s'écouler dans le bac à gravier.

C'est ça. Sérieusement.

Cette méthode donne aux orchidées tout ce dont elles ont besoin, à savoir la lumière indirecte du soleil, une tempête de pluie régulière simulée de temps en temps et un plateau pour capturer le ruissellement et créer une bulle d'humidité autour d'elles lors de son évaporation. Vous partez en vacances pour quelques semaines? Arrosez-les avant de partir et assurez-vous qu'il y a de l'eau dans leur plat (mais ils ne sont pas réellement assis dans l'eau), et oubliez-le. C'est tout ce qu'ils veulent, et tout le reste est certainement exagéré.

Quand il s'agit d'engrais: `` faiblement, chaque semaine ''

Et avant d'atteindre l'engrais, rappelez-vous que ces plantes poussent à l'état sauvage sur le côté d'un arbre. Pas un environnement fertile ou particulièrement accueillant. En conséquence, ils sont habitués à fonctionner avec presque aucun apport de nutriments. Donc, si vous devez absolument le faire, la devise est "faiblement, hebdomadaire". En d'autres termes, remplissez une cruche d'eau d'un gallon et saupoudrez de quelques grains de Miracle Grow, juste assez pour rendre l'eau le plus bleu.

Si vous dépassez, vous les tuerez. Rapidement. C'est comme nourrir de force une dinde entière à un enfant en bas âge. C'est cruel et dangereux. Mieux vaut ne pas le risquer. Laissez-les tranquilles, et ils vont probablement obtenir beaucoup de nutriments grâce à la décomposition de la mousse de tourbe dans leur pot.

Vous n'avez probablement pas à vous soucier du pH de votre eau (ils en tirent beaucoup de l'air).

Vous lirez également un peu plus sur le pH de l'eau, les produits chimiques, etc., et comment vous ne devez utiliser que de l'eau distillée pure pour éviter l'accumulation de minéraux, bla bla bla. .

Si vous vivez dans une région avec de l'eau très dure, ou de la contamination, ou beaucoup de chlore, cela est censé tuer les petites créatures sensibles si vous vous penchez sur l'eau du robinet. Là où je vis, l'eau est assez dure pour patiner en été, mais j'arrose directement avec de l'eau du robinet depuis des années sans aucun effet néfaste visible. Les orchidées risquent beaucoup plus de mourir d'une excès d'eau et un mauvais drainage, peu importe ce qu'il y a dans l'eau.

Cependant, si vous avez des raisons de ne pas faire confiance à votre eau, vous pouvez certainement investir dans de l'eau distillée pour l'arroser. Ou versez simplement l'eau que vous souhaitez utiliser dans un récipient ouvert à l'air pendant quelques heures avant de l'utiliser, et le chlore s'évaporera.

Indépendamment de ce qu'il y a dans votre eau, rappelez-vous que l'une des fonctions de votre orchidée racines aériennes (ces trucs épais ressemblant à des tentacules qui donnent l'impression que l'orchidée essaie de s'échapper de son pot) ne consiste pas seulement à l'attacher au côté d'un arbre, mais à absorber l'eau de l'air. Étant donné que l'eau laisse tout le reste quand elle s'évapore, l'eau que votre orchidée tire de l'air est essentiellement au pH neutre, sans minéraux et exactement ce qu'elle veut. Gardez de l'eau dans leur plat de gravier et vous les «arroserez» parfaitement.

En général, ce système produira une ou deux tiges de floraison chaque année, en supposant que vous vivez dans un climat qui se refroidit en hiver. La baisse naturelle de la lumière du soleil et de la température déclenche souvent la floraison. Mais chaque plante a son propre rythme, alors ne comptez pas dessus. Si vous les considérez comme une belle plante à feuillage nécessitant peu d'entretien, toute floraison n'est qu'un bonus.

Mais si vous les oubliez pendant quelques semaines, je parie qu'ils finiront par vous surprendre.

2. Plantes carnivores

Je suis attirée par les bizarreries en général, et en termes de plantes, les plantes carnivores sont aussi étranges que possible.

Biologiquement, ce groupe diversifié est simplement adapté pour vivre dans des endroits où le sol ne contient presque pas de nutriments. Habituellement, cela signifie une tourbière ou un marécage, mais cela peut également signifier des habitats avec peu ou pas de sol ou des conditions super-acides qui décomposent la plupart des nutriments.

En tout cas, ils ont tous une chose en commun: ils mangent des animaux. Habituellement des insectes et autres petits arthropodes, mais ils ne sont guère sélectifs.

Les structures qu'ils développent au nom de la capture de cet "engrais en mouvement" sont vraiment remarquables, gracieuses et juste un peu effrayantes à voir en action. Certains créent des pièges mortels inéluctables (plantes à pichet), certains comptent sur des sécrétions collantes pour coller leurs victimes en place (rossolis), et certains simplement attrapent leur nourriture quand elle erre (pièges à mouches).

À moins que vous ne viviez dans un laboratoire complètement stérile, vous avez probablement au moins quelques insectes qui volent / errent dans votre maison. En supposant que vous ne vouliez pas d'une maison infestée de squatters à six pattes, les carnivores ont l'avantage supplémentaire de "gagner leur vie" en retirant ces parasites de la circulation pour vous (un rosier industrieux a résolu un problème persistant de mouches des fruits en une semaine) . Cela signifie également qu'il ne faut plus s'embarrasser d'engrais, ce qui est plus dangereux pour les plantes que la plupart des gens ne le pensent (ils se nourrissent!).

Comme si cela ne suffisait pas, de nombreuses espèces ont des motifs et des couleurs exotiques sur leur feuillage et présentent certaines des fleurs les plus élaborées et les plus exotiques du règne végétal. Ils ne seront pas contrariés si vous décidez de couper les fleurs, et ce n'est pas vraiment la raison de les cultiver de toute façon.

Remarque: jeSi votre objectif est d'avoir les munchers de bogues avec le moins d'entretien possible: ne commencez pas par les pièges à mouches. Les Venus Flytraps sont amusantes, étant donné qu'elles bougent et ont l'air effrayantes, mais elles peuvent aussi être capricieuses, battant ainsi l'objectif principal. Tenez-vous en aux plantes à pichet et aux sundews, et je promets que vous serez plus heureux.

En supposant que vous ne vouliez pas d'une maison infestée de squatters à six pattes, les carnivores ont l'avantage supplémentaire de `` gagner leur vie '' en retirant ces parasites de la circulation pour vous, éliminant ainsi totalement le besoin d'engrais.

Soin des plantes carnivores à faible entretien

La plupart des espèces de carnivores veulent deux choses:

  1. Beaucoup de soleil.
  2. Pieds mouillés.

N'oubliez pas que ces plantes sont adaptées aux zones que peu d'autres plantes peuvent tolérer, et ne sont donc pas habituées à pousser avec la concurrence. Donnez-leur tout le soleil que vous pouvez.

Ils sont également généralement impossibles à sur-arroser, car beaucoup d'entre eux proviennent de tourbières et de marécages. Cependant, peu d'entre eux aiment être frappés par un lourd déluge d'en haut, de sorte que l'arrosage doit prendre une forme légèrement différente. Dans cet esprit, voici les soins aux carnivores en bref:

  1. Remplissez un plateau ou un bol à fond plat d'environ 2 "de profondeur avec de l'eau.
  2. Mettez votre carnivore dedans, et placez-le dans l'endroit le plus ensoleillé de votre maison (points bonus pour être près d'une poubelle / source d'insectes).
  3. Versez de l'eau dans le bol quand il baisse.

Ta daa!

Flytraps et Nepenthes nécessitent un peu plus de soins

Certaines espèces sensibles, comme les pièges à mouches et les Nepenthes plantes de pichet. Les flytraps comme des conditions très particulières qui peuvent être difficiles à accomplir, et Nepenthes sont des vignes de forêt tropicale suspendues, elles ont donc besoin d'un bon drainage.

Ma recommandation: commencez par le cap sundew et toute variété de pichet. Ils ont l'air cool, gardent votre maison exempte d'insectes volants et ne prennent qu'un déversement d'eau qui passe dans un plat quand il baisse.

Si vous insistez pour compliquer les choses, Nepenthes sont les plus heureux dans un panier suspendu avec un excellent drainage, et vous pouvez les traiter comme une orchidée. Un bon arrosage abondant une fois toutes les deux semaines suffit.

L'engrais est l'ennemi

Ils vont se nourrir, alors ne pensez même pas à leur donner de la «nourriture végétale». Ils sont trop faciles à brûler et ils n'en veulent pas / n'en ont pas besoin. Si vous le devez absolument, achetez des vers de farine séchés et jetez-en un dans un pichet tous les mois environ. Ou laissez une peau de banane dans une tasse près de votre sundew pendant une semaine. Ils feront le reste.

3. Agrumes nains en pot

Parmi les groupes de cet article, ceux-ci sont probablement les plus proches des plantes d'intérieur «traditionnelles», du moins en termes de soins. Ils n'ont toujours pas besoin d'être trop compliqués, mais si vous recherchez une esthétique plus traditionnelle, les agrumes nains sont une option fantastique.

D'une part, ils produisent des fruits. Évidemment. D'autre part, ils produisent des fleurs merveilleusement parfumées et donneront à votre maison une odeur de magie tropicale dans les profondeurs de l'hiver lorsque vous en avez le plus besoin.

La plupart des arbres fruitiers peuvent pousser dans des pots pendant quelques années, mais ils deviendront maussades et mourront s'ils ne sont pas plantés éventuellement. Ce n'est pas le cas avec certaines variétés d'agrumes nains, et bien que les fruits qu'ils produisent soient de taille plus ou moins normale, l'arbre lui-même est tout à fait parfait d'être dans un pot indéfiniment.

Cela dit, plus le pot dans lequel vous les mettez est gros, plus ils grossiront et plus ils produiront de fruits. Selon les contraintes de votre espace de vie, un pot d'au moins 1 'de diamètre et 1' de profondeur est un bon point de départ. Allez plus grand si vous le souhaitez, mais rappelez-vous que cela fait un arbre plus grand (et plus lourd).

Plus il y a de soleil, mieux c'est

La principale chose dont ces plantes ont besoin est le soleil. Plus il y en a, mieux c'est. Ils prennent un peu plus de soin si vous essayez de maximiser la production de fruits. Mais si vous les considérez comme une plante ornementale nécessitant peu d'entretien, vous serez ravi par leur attitude joyeuse et leurs fleurs à l'odeur délicieuse.

Pour ce qui est de choisir le bon, cela ne dépend vraiment que du fruit que vous voulez. La plupart des agrumes accepteront d'être greffés sur un porte-greffe nain, alors demandez simplement à votre pépinière locale. En dehors de cela, mon préféré est les oranges Calamondin, pour la qualité du fruit, le parfum de la floraison et la facilité générale.

Là encore, si vous êtes un buveur de tequila, je regarderais dans les tilleuls nains.

Entretien des agrumes en pot à faible entretien

Le soin de base pour ces beautés fonctionnelles va comme ceci:

  1. Mettez dans un grand pot avec un engrais à libération lente intégré.
  2. Placez dans l'endroit le plus ensoleillé de votre maison.
  3. Chaque fois que vous vous versez un verre d'eau, versez-en la moitié sur l'arbre.

Si vous essayez de produire autant de fruits que possible, vous devrez peut-être les nourrir davantage lorsqu'ils fleurissent et fructifient. En supposant que vous ne vous souciez pas de la quantité de fruits qu'ils produisent, ils devraient bien se passer.

Mais si vous avez besoin de vitamine C, pensez à une plante à fleurs / fructifères comme si elle était enceinte et mangeait pendant deux (douzaines). Ils peuvent prendre une bonne dose d'engrais environ une fois toutes les deux semaines, si vous essayez vraiment de devenir un verger. Vous pouvez également obtenir de meilleurs fruits (mais moins) en cueillant la moitié des jeunes oranges à mi-chemin du développement.

Les citronniers et les tilleuls ont besoin de plus d'attention

Si vous optez pour des citrons ou des limes, ils auront probablement besoin d'une attention supplémentaire pour survivre à l'hiver, car ils ne sont généralement pas trop heureux d'être à l'intérieur toute leur vie. Si vous avez accès à un porche solaire ou à une serre avec un éclairage supplémentaire, vous pouvez emprunter cette route, mais c'est une solution instantanée pour moi. Je m'en tiens aux oranges Calamondin pour cette raison; ils sont parfaitement heureux d'être à l'intérieur au même endroit toute l'année.

Personnellement, je préfère simplement les mettre en pilote automatique et obtenir ce que j'obtiens. De plus, si vous prenez l'habitude de vous verser un verre ou deux d'eau par jour, vous et votre arbre serez en meilleure santé. Gagnant-gagnant!

4. Plantes aériennes (Tillandsias)

Les plantes à air sont peut-être le summum du jardinage nécessitant peu d'entretien.

Comme son nom l'indique, ces petites mignonnes n'ont même pas besoin substrat pour grandir, sans parler du sol réel. Cela offre toutes sortes d'options d'affichage intéressantes, car vous pouvez littéralement les laisser traîner. Attachez-les à une ficelle et accrochez-les au plafond, collez-les sur une planche, mettez-les dans un ornement en verre soufflé, peu importe. Ils sont heureux comme on peut l'être presque partout.

Dans la nature, ces plantes sont adaptées à la même chose que de nombreuses orchidées, à savoir poussant sur des troncs d'arbres / branches / lignes électriques / n'importe où. Ils sont donc attendant sécher, encore plus que les orchidées. N'ayant pas de racines, elles absorbent généralement l'eau de l'atmosphère ou par leurs feuilles elles-mêmes.

Cela les rend non seulement incroyablement robustes, mais extrêmement polyvalents pour une utilisation dans la décoration intérieure. Ils viennent dans une variété infinie de formes et de formes, et s'ils sont vraiment les joyeuses et matures produiront de jolies fleurs d'aspect sauvage. Ils produisent également de petits clones («chiots») qui peuvent être séparés et transformés en cadeaux uniques dignes de Pinterest, même pour les propriétaires de plantes les plus meurtriers.

La façon dont vous les utilisez dépend de vous, mais en termes de minimisation des intrants pour faire pousser des plantes, c'est le sommet de la montagne.

Entretien des plantes à air à faible entretien

Comme vous pouvez l'imaginer pour quelque chose qui est habitué à traîner sur une branche d'arbre tout le temps, il est presque impossible de prendre soin de ce groupe de plantes magnifiquement simple:

  1. Trouvez n'importe quel endroit dans votre maison avec au moins un soleil partiel.
  2. Affichez-les d'une manière intéressante à cet endroit.
  3. Plongez-les dans l'eau pendant 15 minutes une fois par mois.
  4. Oubliez que ce sont même des plantes.

Compte tenu de leur capacité à absorber l'eau de l'air, ils seront encore plus heureux dans les zones non seulement lumineuses et ensoleillées, mais humide, au moins dans leur voisinage immédiat.

Solution facile: placez-les près de vos orchidées ou plantes carnivores. Souviens-toi qu'ils ne veulent pas être humide, donc pas réellement toucher l'eau stagnante. Mais au-dessus / à proximité / assis sur le gravier sur lequel vous avez vos orchidées, c'est parfait.

Gardez-les humides, mais pas trop humides

Le principal danger ici est en fait la pourriture. Si vous les arrosez trop souvent ou si vous ne les placez pas dans un endroit où ils peuvent sécher entre les arrosages, ils pourriront simplement à partir de la base où la moisissure et l'humidité s'accumulent.

Vous pouvez résoudre ce problème dans une certaine mesure en les plaçant quelque part avec une bonne ventilation par intermittence. Ils aiment l'humidité, mais une brise occasionnelle pour empêcher l'air de stagner est préférable. La solution la plus simple consiste simplement à les placer à un endroit où vous allez passer fréquemment, ou à une porte qui s'ouvrira de temps en temps (tant qu'il y aura beaucoup de soleil).

En dehors de cela, les usines d'air sont faciles à composer, en fonction de leurs besoins individuels. Si quelqu'un commence à avoir l'air boudeur et malsain, ramassez-le et déplacez-le ailleurs pendant une semaine ou deux jusqu'à ce qu'il ait l'air plus heureux. Dans les climats secs, vous devrez peut-être arroser plus souvent, mais c'est aussi simple que de les amener à l'évier et de faire couler de l'eau dessus pendant quelques secondes.

Vous avez d'excellentes options sans cactus

Quelles que soient les plantes avec lesquelles vous choisissez de vivre, si vous êtes comme moi, vous saurez rapidement quelle combinaison convient à votre style de vie occupé. N'oubliez pas que vous avez d'excellentes options exotiques, sans cactus.

Être occupé ne signifie pas que votre maison ne peut pas être une forêt tropicale au lieu d'un désert.

Jennifer Jorgenson le 19 juin 2019:

Je vais le faire. Merci!

CS Drexel (auteur) de la Terre le 19 juin 2019:

Eh bien, ils deviennent dormants, donc ils n'ont pas besoin d'une tonne de lumière en hiver, mais ils sont déclenchés pour resurgir lorsque les jours commencent à s'allonger, donc autant de soleil que possible. Faites-moi savoir comment ça se passe!

Jennifer Jorgenson le 18 juin 2019:

C'est un peu ce que je pensais. Je vis dans une région qui reçoit de la neige en hiver, alors j'ai pensé que toute l'année serait hors de question. Mais les amener à l'intérieur est certainement une possibilité. Ont-ils les mêmes besoins d'éclairage en hiver?

CS Drexel (auteur) de la Terre le 18 juin 2019:

Salut Jennifer! Cela dépend de l'endroit où vous vivez, peu de plantes carnivores aiment être exposées au froid hivernal.

Si vous vivez dans le sud, vous pouvez absolument faire pousser des plantes à pichet, des lys cobra, des pièges à mouches et quelques petits rosos à l'extérieur. Si vous êtes dans un endroit qui reçoit plus d'un jour ou deux de gel par an, vous pouvez les faire pousser à l'extérieur en été, mais les déplacer dans un endroit frais (mais pas dans un endroit où ils gèlent) à l'automne pour hiverner.

Je suis dans le nord-ouest du Pacifique et j'en garde beaucoup à l'extérieur tout l'été. Les plantes de pichet et les lys cobra sont les plus résistants, mais vers le début d'octobre, je les déplacerai dans un cadre frais (réglé pour ne pas descendre à moins de 38 degrés F) pour hiverner. Même soin, gardez-les simplement dans l'eau. Ils enverront de nouvelles pousses au printemps et vous pourrez les remettre à l'extérieur après le gel.

Les plantes à pichet Nepenthes, le rossolis du Cap et tous les carnivores explicitement tropicaux font exception. Ils doivent être gardés à l'intérieur toute l'année.

J'espère que cela t'aides!

Jennifer Jorgenson le 16 juin 2019:

Les plantes carnivores telles que les plantes à pichet peuvent-elles être cultivées à l'extérieur ou s'agit-il strictement d'une plante d'intérieur?


Voir la vidéo: TUTO Bouturage de feuilles pour les plantes grasses


Article Précédent

Comment planter un jardin rapide et facile dans des sacs de terre sans creuser

Article Suivant

Économisez de l'argent en faisant repousser les restes de cuisine